Nedjoum Amar dit Moh Akli

Nedjoum Amar dit Moh Akli, fils de        et de     , né le         , tomba au cham d'honneur en    . Selon le témoignage de monsieur Kadri Rabah, moudjahed, présent ce jour à la baille qui durere toute la journée : Moh Akli se sacrifia, après avoir quitté, la première fois, l'abri pris d'assaut par l'ennemi, embusqué à une distance de quelques dizaines de métres, dans le but de récupérer des documents compromettants pour la population civil qui participa à contribuer avec ses moyens à la révolution. Après les avoir récuperer, Moh Akli fut mortellement atteint par l'ennemi, en sortant la deuxième fois de l'abri embrasé par les balles nourries des soldats.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.